parution 01 novembre 2007  éditeur Casterman  collection Rebelles
 Public ado / adulte  Thème Historique

Rebelles T6

Jimmy - James Dean

Retour sur la (courte) carrière de James Dean, alias « Jimmy », mort d’un accident de voiture en pleine gloire. Un traditionnel exercice biographique superbement mis en dessin…


 Rebelles T6 : Jimmy - James Dean (0), bd chez Casterman de Charles, Charles, Gamberini
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2007

L'histoire :

Le 30 septembre 1955, l’acteur américain James Dean se tue sur une route californienne, dans un accident de voiture. Il est au sommet de sa carrière, il vient d’enchaîner le tournage de deux gros films à succès, A l’est d’Eden et La fureur de vivre, et il n’a pas fini celui de Géant. Il est également glorifié en raison de son étonnante et récente victoire à une compétition automobile… Au moment du crash, sa vie défile en quelques secondes. Il se souvient des dernières années de son adolescence, alors qu’il vivait chez son oncle et sa tante. Passionné de théâtre et de corrida, à 18 ans, il quitte l’Indiana pour Los Angeles et poursuit ses études tout en approfondissant le travail d’acteur. Il y rencontre William Bast, qui deviendra son ami, son amant. Puis il part à New-York, où en côtoyant les milieux artistiques et homosexuels, il parvient à décrocher ses premiers rôles, à la TV ou pour des pubs. Il ne restera que quelques semaines à l’Actors Studio, qu’il quittera en raison d’un manque certain d’humilité…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’enchaînement des films à succès et les frasques de James Dean sur les plateaux de tournage étaient en train de le propulser icône vivante d’Hollywood. Or, il meurt à ce moment en pleine gloire, dans un accident de voiture, qui a accordé un écho singulier à l’un de ses derniers films, La fureur de vivre (dans lequel il joue avec la mort en fonçant en voiture droit vers un ravin). De fait, « Jimmy » est resté l’emblème de « l’étoile filante », la star éteinte durant sa fulgurante ascension, bien devant Marylin, Grace Kelly ou autre Kurt Cobain. A nouveau scénarisée par Maryse et Jean-François Charles, la biographie se borne à livrer les moments clé de cette brève carrière, de l’adolescence au tragique accident. Comme à chaque fois, une scène d’introduction nous place au moment fatal, avant que « Jimmy » ne voit défiler sa vie durant les « mythiques quelques secondes » avant sa mort. Rarement l’exercice de la biographie BD aura montré un tel écart entre la narration, plate et morcelée, et le dessin, de toute beauté. L’artiste italien Gabriele Gamberini livre en effet des cases d’un réalisme à couper le souffle. Le souci du détail, les décors, les personnages et la gestion de la lumière, sont parfois poussés tellement loin… qu’on se demande à quel point il ne s’agit pas d’un filtre infographique qui permettrait de retoucher des assemblages de photos ! En tous cas, si c’est le cas, c’est extrêmement bien fait, dans le respect d‘un rendu artistique « artisanal ». Dommage que la narration et le découpage accordent si peu d’occasions de mouvements et empile des séquences trop brèves. Mais en même temps, il est difficile de condenser une vie entière en 46 planches, sans s’éloigner des instants clés, respectueux des faits…

voir la fiche officielle ISBN 9782203004849