parution 14 octobre 2009  éditeur Drugstore  Public ado / adulte  Thème Humour

Le fond du bocal T5

De la destinée absurde des poissons rouges dans leur bocal, qui tuent donc le temps en réflexions métaphysiques. Un cinquième tome de gags 100% inédits… mais moyens.


Le fond du bocal T5, bd chez Drugstore de Poupon
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Drugstore édition 2009

L'histoire :

Dans leur bocal, des poissons rouges s’imposent de nouveau toute sortent de considération métaphysiques. Ils se trouvent également confrontés à des intrusions extérieures, qui viennent perturber le ronron de leur destinée. Par exemple, quand un oiseau vient se poser, menaçant, sur le rebord du bocal, en piaillant : « Miaou », faut-il y voir une ruse mesquine destinée à masquer des intentions peu amicales ? Les prédateurs ne sont cependant pas les seuls responsables de la mort des poissons rouges. Quand les évadés du bocalcatraz (une célèbre conjuration qui n’est jamais, à ce jour, parvenu à ses fins) réussissent enfin à sortir, ils s’aperçoivent hélas, trop tard, qu’à l’extérieur, il n’y a pas d’eau et… ils en crèvent. Or, quand ils restent à l’intérieur du bocal, nos amis consultent aussi beaucoup des médecins, qui ont de piètres nouvelles à leur annoncer et rivalisent de cynisme pour leur exposer. Enfin, l’incursion par le haut d’un hameçon, autour duquel se trouve enroulé un ver de terre, les laisse pantois : comment différencier avec exactitude la tête des fesses chez ce nouvel individu ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jusqu’au tome 4, les aventures métaphysiques de ces poissons rigolos étaient des reprises des gags publiés dans les albums jadis édités chez les éditions du Cycliste. A partir du présent tome 5, il s’agit de nouveaux gags, et Nicolas Poupon en joue de manière transparente, mettant d’emblée la pression chez ses héros écaillés : désormais chez Drugstore, il va s’agir d’être au moins aussi drôle qu’auparavant. Ça n’est pourtant pas gagné… La plupart des traits d’humour sont cette fois capilotractés ou font appel à un sens de la dérision laborieux ou très moyen (75%). Les enquêtes du commissaire Chabrot sont pénibles, le médecin cynique n’est en rien lié à la condition piscicole… Certes, d’excellentes idées surnagent parfois heureusement (25%, donc : les vers de terre, le « petit rouge »…). Poupon n’est jamais aussi bon que lorsqu’il joue de l’absurde destiné de ses poissons, comme un parallèle à la vanité de l’existence. En effet, à nos yeux, ces cons de poissons n’ont rien d’autre à faire que tourner en rond dans leur bocal. Mais à l’échelle de l’univers, n’en va-t-il pas de même pour l’humanité entière ? Il faut tout de même reconnaître à l’auteur une véritable force de renouvellement. Avec cette recette géniale, il est tout à fait capable de livrer un 6e recueil hilarant.

voir la fiche officielle ISBN 9782723470407