parution 01 décembre 2008  éditeur Le Lombard  collection Polyptique
 Public ado / adulte  Thème Policier, Fantastique - Etrange

Halloween blues T6

Sweet Loreena

L’inspecteur Hill enquête sur l’agression d’une riche héritière, par une statue de pierre représentant un chevalier en armes ! Avant-dernier épisode d’une série entremêlant délicieusement contingences policières et fantastiques…


 Halloween blues T6 : Sweet Loreena (0), bd chez Le Lombard de Mythic, Kas, Graza
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2008

L'histoire de la série :

L’inspecteur de police Forester Hill est soupçonné du meurtre de sa femme, Dana Anderson, étoile montante d’Hollywood. Mais un trou de mémoire localisé sur le moment du crime, l’empêche de distinguer son éventuelle implication. Faute de preuve, Forester a été jugé innocent. En revanche, le fantôme de Dana est persuadé que son mari l’a assassinée. Pour se venger, elle le hante, dans la robe rouge de soirée qu’elle portait au moment de sa mort, le harcelant en permanence de sa jalousie maladive. Aux yeux des autres, Forester parle souvent tout seul…

L'histoire :

A New Salem, Loreena Sunbury est une riche héritière élevée par son oncle, qui gère la fortune colossale dont elle est propriétaire. Elle est dorlotée au sein d’un somptueux manoir par Jeeves, un majordome typiquement british, et le palefrenier Werner. Entre deux promenades à cheval, elle lit dans la bibliothèque, lorsqu’elle entend du bruit derrière elle. Elle se retourne et aperçoit que l’un des deux chevaliers de pierre, qui orne d’ordinaire la cheminée, marche vers elle, l’épée levée ! Prise de panique, elle tente de fuir, se prend les pieds dans le tapis et se cogne à la table. Quand elle revient à elle, un médecin se trouve à ses côtés et tout est rentré dans l’ordre. Dans la bibliothèque, la statue est bien à sa place, immobile et composée de pierre. Elle se croit folle mais fait tout de même une déposition au commissariat, pour agression. C’est l’inspecteur Forest Hill qui prend en charge l’enquête, suspectant prioritairement une arnaque à l’héritage de la part de l’oncle. Forest est néanmoins autant troublé par la beauté de Loreena que par la distinction de son langage. Dana, son fantôme de femme qui s’apprête justement à prendre possession d’un corps en cette nuit d’halloween, apprécie déjà beaucoup moins…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme pour chaque épisode, la pénultième enquête de ce polyptique entremêle une intrigue policière indépendante et divers conversations privées et fantastiques, entre le fantôme jaloux de l’actrice Dana Anderson et son mari, l’inspecteur Forest Hill, assassin présumé de cette dernière. Bien entendu, l’enquête se déroule aux abords de la nuit d’Halloween, ce qui permettra à Dana de prendre possession d’un corps féminin… A la lecture du résumé ci-dessus, vous vous doutez de l’identité de la personne qui sera choisie ! Le scénariste Mythic prend une nouvelle fois pour cœur de sujet la thématique des secrets de famille et des apparences trompeuses. Le coup de la statue qui prend vie et se fait menaçante, est un classique du fantastique… qui trouvera pourtant ici une explication bien cartésienne. Au dessin, Kas livre à nouveau une partition réaliste impeccable, dans le décorum suranné et délicat des fifties américaines, réempruntant le style encré légèrement « chevrotant » qui est le sien. La dernière case nous abandonne en plein désarrois, annonciateur d’un dernier épisode décisif quant à la résolution du meurtre de Dana qui nous tient en haleine depuis 6 tomes…

voir la fiche officielle ISBN 9782803624621