parution 19 février 2020  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Esotérique, Horreur Super-héros

Spawn Renaissance T6

Spawn ne renoncera jamais à son combat contre le Mal, désormais implanté au plus haut niveau du pouvoir mais plutôt que jouer la carte de l'affrontement direct, il décide de se rendre aux autorités. Un tome très réussi, au graphisme époustouflant.


 Spawn Renaissance T6, comics chez Delcourt de McFarlane, Kudranski, Alexander, Haberlin, Loughridge, Villarrubia, Mattina
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Al est de retour du Japon. Depuis quelques temps, il a pris la décision de protéger Cyan, la fille de son vieil «ami» Terry. Pour la protéger des démons qui la pourchassent, il a réussi à le convaincre, ainsi que l'inspecteur de police Twitch, autre vieille connaissance, que la jeune femme devait quitter le territoire US. Mais même à Tokyo, elle n'a pas été à l'abri de phénomènes très inquiétants. Très vite, Cyan s'est aperçue qu'elle était suivie par une fille aux cheveux d'un noir profond. Une fille au teint trop pâle pour qu'elle n'évoque pas autre chose que la Mort. Finalement agacée par la situation, Cyan a décidé de lui faire face. Cette fille n'arrive pas à lui parler, mais il est évident qu'elle veut communiquer avec elle. C'est à ce moment que Cyan a pris conscience qu'elle possède des pouvoirs extraordinaires. S'émancipant du Spawn censé la protéger, elle a mené son propre combat pour finir par libérer des dizaines d'enfants morts en martyres. Puis est venu le temps de revenir aux USA. Dans l'avion qui transporte Cyan et Al, celui-ci réalise que les choses ont changé, y compris son propre rôle dans la lutte contre les forces du Mal. Le voici qui élabore un plan, avec une stratégie complètement différente de celles qu'il a adoptées jusque-là...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au bout d'environ 280 épisodes, Todd «The Boss» McFarlane a fait de son rejeton des Enfers un anti-héros qui a une place à part dans l'industrie du comics. Avec son héros maudit, quasi faustien, parfois figure du croque-mitaine, le canadien a allié modernité et tradition, allant taper dans des registres aussi différents que le fantastique, le polar, parfois même le mystique, voire aussi l'horreur ou encore même la Fantasy. Alors Spawn et bientôt ses trente ans d'âge, c'est un peu l'auberge espagnole et il faut reconnaître qu'il y a des hauts et des bas. Pour autant, ces chapitres #283 à #288 ont vraiment de quoi réjouir ses fans et surtout séduire de nouveaux lecteurs potentiels. Vingt épisodes, pile poil après la catastrophe graphique signée de son vieux pote Erik Larsen, la barre est remise très, très haut pour la narration et pour le dessin. C'est d'ailleurs réjouissant quand on sait le nombre de dessinateurs que le patron d'Image Comics a lancé sur le marché. Le tandem Jason Shawn Alexander, avec ses encrages épais et profonds et Szymon Kudranski, dont le talent n'est plus à souligner, nous en met plein la vue. L'esthétique est redevenue inquiétante à souhait et il se dégage une puissance visuelle digne de celle propre aux pouvoirs du Hellspawn. La liste des coloristes émérites n'y est pas non plus pour rien. Côté scénario, McFarlane épouse le principe du cheval de Troie : dans sa lutte éternelle contre les forces du Mal qui se dissimulent, Spawn décide de se jeter dans la gueule du loup, pour mieux le tromper. Résultat des courses : le voilà prisonnier de l'Armée et on se souviendra longtemps de cette scène d'autopsie, comme de celles qui se passent en prison. Voici donc une nouvelle brassée d'épisodes, qui font d'ores et déjà partie des meilleurs. De la tension, du mystère, de l'action, tout y est de nouveau !

voir la fiche officielle ISBN 9782413024996